af83.com

EN TEMPS RÉEL

État des lieux des collectifs de Designer alternatif en France, exemple de la CNIL

Par Romain 24-07-2019

Atelier_donnees_design_rouffi

Retour d'expérience de l’atelier Design et données personnelles organisé par la CNIL le 2 juillet au Tank, en pleine émergence des plateformes communautaires de Design en France

Le LINC, Laboratoire d’Innovation Numérique de la CNIL1 (CNIL écrit à l’envers), est particulièrement actif ces derniers mois sur les sujets de Design. Il mène des expérimentations, publie des cahiers de synthèse et anime une communauté ouverte pour faciliter l’accès et le partage d’informations.

Petit tour d’horizon de cette démarche, suite à la participation de Romain au dernier atelier animé par l’équipe du LINC il y a quelques jours dans les locaux du tiers-lieu2 Le Tank situé près de Bastille.

 

Origine : un événement d’introduction à l’école des Gobelins

Revenons au début de l’année 2019, le 17 janvier, à l’école des Gobelins, le LINC organisait une soirée thématique autour de la publication de son 6ème cahier Innovation et Prospective intitulé "La forme des choix" (source).

Il a pour thème l'impact du design sur la protection des données et libertés, en particulier les "données personnelles, du design et des frictions désirables".


 

Après une présentation du cahier (accès au document) par l'équipe du LINC (Estelle Harry, Régis Chatellier et Geoffrey Delcroix) ; une table ronde était proposée, avec comme fil rouge la question : “Un autre design est-il possible ?”. L’occasion de partager quelques retours d’expériences avec les témoignages de :

  • Célia Hodent, psychologue cognitive, consultante spécialisée dans l'UX du jeu vidéo
  • Hubert Guillaud, FING, pour l'exploration Retro-Design de l’attention
  • Marie Potel, cofondatrice de Dot.Legal, agence de legal design
  • Karl Pineau, co-Président de l’association Designers Ethiques
  • Corinne Moreau, Responsable "Stratégie, Design & User Experience », Backstory

Petite synthèse de la soirée vue par Romain, notre Creative Technologist associé à l’équipe Design d’af83 :

 

1/ Un travail de pédagogie toujours autant nécessaire

  • Un constat partagé : la place du Designer dans son entreprise est encore difficile, souvent isolé entre deux services. Il participe à des collectifs à titre individuel et prend son bâton de pèlerin pour diffuser les bonnes pratiques
  • Validation scientifique : mention au film Lucy de Luc Besson qui véhicule encore des notions complètement fausses aujourd'hui sur les neurosciences, les fameux neuromythes
  • Créer des ponts entre les formations : mention des travaux menés avec les écoles de Design mais aussi un besoin d’apporter le Design dans toutes les formations avec l'exemple des juristes et l’émergence du #LegalDesign (mentions de travaux à Singapour et des projets de l'école 42 notamment)
  • S’appuyer sur la communauté pour s’entraider : en particulier l’association franco-luxembourgeoise Flupa qui s’adresse aux professionnels de l'UX, et organise les UX Days chaque années

 

2/ Des alternatives aux métriques actuelles

Les entreprises utilisent des techniques de marketing (ex A/B testing) et de la persuasion auprès des usagers. Pendant ce temps, les Designer sont souvent relégués au second plan et ont un impact limité.

Il apparaît alors nécessaire d’explorer collectivement des alternatives aux (business-)modèles actuels, basés sur ces métriques venant du Marketing. Ou dit autrement, trouver une valeur quantifiable pour mettre en lumière les impacts néfastes du design de l'attention (appelé également captologie) et adresser la question de la “rentabilité” d'un autre design.

 

3/ Une évolution des méthodes

Voici une synthèse de pistes évoquées par les intervenants :

  • Une prise de recul : une des approche employée consiste en une “rétro-ingénierie” des pratiques de design — à l'image des retro-design de l'attention de la Fing — afin de prendre du recul sur les méthodes actuelles et co-construire des bonnes pratiques partagées et ouvertes
  • Des réflexions communautaires : l'association Designer éthique, s’essaie à l’élaboration d'une nouvelle approche qui se veut un remix des méthodes agiles ; le Collectif BAM quant à lui met l’accent sur les valeurs éthiques que l'on souhaite transmettre dans un produit
  • La piste législative : mettre en place un poste “Attention Protection Officer” a l'image du DPO (Délégué à la protection des données) de la CNIL à l'heure du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). La Chine, concernée par des pratiques extrême du jeu vidéo, a bloqué la commercialisation de certains jeux sur son territoire afin de limiter leur impact sur la population (captologie).

4. Emergence d’une prise de conscience

Hubert à par exemples mentionné des outils mis en place aujourd'hui sur certaines plateformes et systèmes d’exploitations pour se rendre compte du temps passé à titre individuel, par exemple la fonction “Temps d’écran” d’Apple.

Aujourd'hui jugé peu efficace pour amener de vrai ajustements des usagers sur leur activité, cela permet toutefois dans un premier temps de favoriser une prise de conscience. Si celle ci se diffuse massivement et qu’elle amène au boycott des outils les plus nocifs, les sociétés seront forcées de réagir en changeant de paradigme face à un certain “ras le bol” des consommateurs. Cela rejoint la notion plus spécifique de "Trouble de consentement" chère à la CNIL autour de l’exploitation des données personnelles #PrivacyByDesign.



Lancement d’une plateforme ouverte : Données & Design

Source : blog de la CNIL

 

“Données & Design est une plateforme visant à créer des opportunités de collaboration et des espaces d’échange entre des designers pour co-construire des parcours respectueux de la vie privée.” — Source blog sur linc.cnil.fr

 

Cette plateforme, directement accessible depuis design.cnil.fr, est structurée en 3 parties :

  • Des fiches d’informations permettant à chacun de s'approprier les concepts clés
  • Des études de cas, co-construite via des ateliers comme celui détaillé ci-dessous, pour illustrer des mises en application des concepts
  • Des espaces d’échanges, via une communauté Slack notamment, un outil massivement utilisé par les Designers

 

Cet espace a vocation à s’enrichir progressivement et collectivement, notamment via les ateliers organisés par la CNIL.

 

Les ateliers communautaires sur des cas pratiques

Un atelier s’est tenu le 2 juillet, en soirée, à Le Tank géré par Spintank. Romain y était à nouveau présent.

 

“Cet atelier pratique proposera de réfléchir concrètement à l'information des personnes et au recueil du consentement dans le cas d'un service de vente en ligne. Si vous êtes designer ou que vous vous posez des questions autour du design de votre produit ou service pour la protection des données personnelles, cet atelier est pour vous. Cet atelier est l’occasion de réfléchir et construire ensemble de nouvelles expériences utilisateurs respectueuses de leur vie privée et leur permettant de garder la maîtrise de leurs données.”

Source : invitation eventbrite


 

La soirée s’est déroulée en 3 parties.

1/ Introduction

Présentation de la démarche du LINC et de la plateforme “Données et Design” par Régis Chatellier. Puis du cas d’usage et du déroulement de l’atelier, par Estelle Harry. L’exercice consiste à imaginer le fonctionnement d’un site e-commerce s’appuyant sur des bonnes pratiques appliquées à la gestion des données personnelles.

 

2/ Brainstorming par groupe

Répartis par groupes de 4 ou 5 personnes, on commence par un tour de table pour faire brièvement connaissance, puis on construit un persona et une fiche entreprise fictive à l’aide du modèle mis à disposition. 

L’exercice consiste ensuite à créer des wireframes comprenant toutes les étapes aboutissant à l’achat d’un article sur le site, en détaillant pour chacune d’entre elle :

  • Les actions requises par l’usager
  • Les données collectées ou traitées par l’entreprise
  • Les concepts applicables : Information, Consentement et Droits

Pour cela, on s’est appuyé sur un second modèle et un jeu de carte détaillant les différents concepts par catégories, tous deux fourni par l’équipe du LINC.

 

3/ Restitution collective

Pour clôturer cette soirée, chaque équipe présentait en quelques minutes le fruit de ses réflexions, ce qui à permis d’échanger sur les différentes stratégies adoptées, souvent très originales, pour garantir le respect de la vie privée et permettre à nos persona de garder la maîtrise de ses données.

 

 

Prochaines étapes : mixe des initiatives et collectif français ?

Nous observons déjà des contributions et une communauté grandissante sur Slack.

Ce premier cas d’usage sera synthétisé et mis à disposition librement en ligne, accompagné des différentes ressources (modèles et cartes) sur la plateforme “Données et Design”. 

Un nouveau cycle d’ateliers pratiques est prévu à la rentrée par l’équipe du LINC, portant sur un nouveau cas d’usage. A suivre, donc !

 

Il nous paraît intéressant d’observer et de contribuer aux échanges amorcés entre les différentes initiatives et collectifs en France, qui expérimentent des approches nouvelles de nos métiers. Voici le top 3 de Romain :

 

Pendant ce temps, la DITP travaille sur des outils de sciences comportementales pour inciter au changement, que l’on pourrait associer aux “nudges”. Les résultat d’une étude sur la transition écologique ont été mise en ligne, ainsi que la méthodologie appliquée.


Il sera intéressant de comparer ces pratiques émergentes avec les collectifs à l’étranger. On notera notamment le “Persuasive Tech Lab” de Stanford !

 

 

Article rédigé par Romain ROUYER, Creative Technologist chez af83.

Merci à Cyrille ASSIRE, Directeur général et Designer pour la relecture.

Merci à Théodore PERRY, Office Manager pour la traduction en anglais.

 


1 La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) est une autorité administrative indépendante française. Son rôle est principalement de “Protéger les données personnelles, accompagner l'innovation, préserver les libertés individuelles” — Source cnil.fr

2 Le tiers-lieu fait référence aux environnements sociaux qui viennent après la maison et le travail (source : Wikipedia). Découvrir le Manifeste des Tiers Lieux de Movilab pour plus d’informations.

PLUS DE NEWS

S_hot_and_all_news_erlang-factory
EVENT

Erlang Factory Lite à Paris

Par Marie 18-08-2011

S_hot_and_all_news_mobile_frameworks
SCALE

Scale #5 est en ligne

Par Marie 18-08-2011

S_hot_and_all_news_ecole_multimedia_3
NEWS

"Talk-Pro" : af83 à la (...)

Par Ilana 25-11-2015

S_hot_and_all_news_newsvivatech_p2
EVENT

af83 sera à la VivaTech

Par Ilana 30-06-2016